Histoire des Drapeaux Amazighs Depuis 1000 ans
03-02-2018, 07:44 PM
Tawada Editions
Histoire des
Drapeaux Amazighs
Depuis 1000 ans
Omar LOUZI 2
Ce livre est ddi au Peuple Amazigh
Publi le 30 Aout 2014,
loccasion de la Journe du Drapeau Amazigh 3
Sommaire
 Prsentation
 Dfinition dun Drapeau
 Histoire du Drapeau Fdral des Amazighs
 Flag Day Amazigh
 Le Serment d'allgeance au Drapeau Amazigh
 Protocole du Serment d'allgeance au Drapeau Amazigh
 La Devise du Peuple Amazigh
 Mohand Arab Bessaoud, Concepteur du Drapeau Fdral Amazigh Actuel
 Acadmie Berbre
 Drapeau de la Dynastie Amazighe Almoravides
 Drapeau de la Dynastie Amazighe Almohade
 Drapeau de La Dynastie Amazighe Mrinide
 Drapeau de la Dynastie Amazighe Hafside
 Drapeau de la Dynastie Amazighe Zianide
 Drapeau Amazigh des les Canaries
 Antonio Cubillo, crateur du Drapeau Amazigh des les Canaries
 Drapeau Amazigh de la Rpublique du Rif
 Abdlkrim Khattabi, Crateur du Drapeau Amazigh Rifain
 Drapeau Amazigh Touareg de lAzawad
 Les drapeaux Amazighs rgionaux
 Drapeau Amazigh, emblme de la rsistance
 Rfrences
4
Prsentation
Les Amazighs lont adopt, il est devenu un des objets les plus vnrs par les jeunes amazighs. Cest le Drapeau Amazigh tricolore frapp au milieu par AZA signe de rsistance. Mais la plupart des Amazighes ignorent lHistoire de ce Drapeau Amazigh. Comme, ils ignorent que les Amazighes avaient plusieurs autres drapeaux durant leur longue Histoire. Dans ce livre je vais vous raconter 1000 ans de lHistoire des Drapeaux Amazighs.
Le 26 aot 1997, en prenant lavion Casablanca-Las Palmas, pour participer en tant que co-fondateur au 1er Congrs Mondial Amazigh qui allait se tenir Tafira, une petite ville au nord de Las Palmas, jai t tout excit pour plusieurs raisons :
- Le fait que cest pour la premire fois de lHistoire que les Amazighs du Monde entier allaient se retrouver et crer une organisation Mondiale pour dfendre leurs intrts.
- Le fait que cest la premire fois que je visite ces belles les et son peuple Guanche dorigine amazighe.
- Le fait que lavion vers Las Palmas est compltement bourre dAmazighs Militants. Ils sont de toutes les couches socio-conomiques, mais, ils parlent la mme langue et se mobilisent pour la mme cause.
- Et linconnue de ce que ca va donner cette mga rencontre damazighs venus de plus de 20 pays
5
Avant ce congrs, il yavait un pr-congrs qui sest tenu Saint-Rome de Dolan. Un petit village dans les gorges du Tarn en France. Cette runion tait gniale. Nous tions presque 100 Amazighs, hbergs dans un ancien monastre. Le Petit village comptait 50 habitants, 2 gendarmes et une R4 bleu ciel et le reste cest les Amazighs. Pendant 3 jours, Saint-Rome de Dolan tait le village le plus amazighe de France. Ctait dans ce village que nous avions pris la dcision de crer le Congrs Mondial Amazigh et le doter de tous les attributs dune organisation mondiale avec un Drapeau, un hymne, et un Drapeau.
Mais bien avant, il yavait lide et ce ntait pas Saint-Rome De Dolan quelle a t trouv. Ctait une anne avant Genve. Quatre militants amazighs se runissent au sige des Nations Unies Genve, il sagissait de :
- Abdellah Attayoub, militant amazighe Touareg
- Salem Mezhoud, militant amazighe Kabyle
- Hassan Id Belkacem, militant amazighe Marocain
- Omar Louzi, militant amazighe Marocain
Nous tions la recherche dune ide qui pourrait fdrer les amazighs du Monde. Attayoub avait propos comme nom pour cette nouvelle organisation : Congrs International Amazigh. Et pour lanecdote, en prenant les initiales de ce nom on tombe sur CIA hors de question de nommer notre organisation CIA et cest l ou jai eu la prsence desprit de juste changer 6
internationale par Mondial et a a donn CMA et le tour est jou.
Dans ce livre je raconte lHistoire des Drapeaux amazighs depuis 1000 ans. Je parle aussi de leurs crateurs quant ils sont connus. Je fais plusieurs propositions concernant les autres lments lis au Drapeau, dont:
- Le Serment dallgeance au Drapeau Amazigh
- Le Protocole pour la prononciation de ce Serment
Bonne Lecture ! 7
Dfinition dun Drapeau
Un drapeau est une pice dtoffe attache une hampe, qui reprsente la personnalit juridique collective d'un groupe ou d'une communaut : un pays (une nation), une ville, une compagnie commerciale ou d'armement, un rgiment... Il a trs frquemment la forme d'un rectangle aux proportions 2:3, mais il existe des variations, aussi bien sur la forme que sur les proportions. Il permet, grce ses couleurs et son emblme, de se distinguer d'autres personnalits quivalentes ou concurrentes dans le cadre de rassemblements pacifiques ou guerriers. Sa destruction ou sa prise signifient la dissolution ou la capture de la personnalit juridique qu'il reprsente.
Histoire du Drapeau Fdral des Amazighs
Le drapeau Amazigh a t cre par un Amazigh Algrien Kabyle ancien Mudjahid nomm Mohand Arab Bessaoud et ce dernier a t aussi un crivain et un activiste.
C'est dans les annes 1970 que l'Acadmie berbre prsente le premier drapeau Amazigh. Le 30 Aout 1997, le Congrs Mondial Amazigh officialise le drapeau Tafira (Las Palmas de Gran Canaria), dans les Îles Canaries, peuples par les descendants des Guanches, ancien peuple Amazigh Autochtone de ces les.
Le drapeau est compos de trois bandes horizontales de mme largeur (bleu, vert, jaune) et de la lettre Z (yaz en tifinagh) en rouge.
Chaque couleur renvoie un lment du Tamazgha, territoire o vivent les Amazighs (correspondant au nord de l'Afrique) :
- le bleu reprsente la mer Mditerrane et l'ocan Atlantique ;
- le vert reprsente la nature et les montagnes verdoyantes ;
- le jaune reprsente le sable du dsert du Sahara.
La lettre Z de l'alphabet tifinagh (le aza ou yaz : ) reprsente l' homme libre amazigh, imazighen au pluriel , nom que se donnent les Berbres. Il est ici en rouge, couleur de la vie, mais aussi couleur de la rsistance. 9
Flag Day Amazigh
Le jour du drapeau est clbr par plusieurs pays dans le Monde. Le Drapeau Amazigh a t adopt lors du Premier Congrs Mondial Amazigh, le 30 Aout 1997 Tafira , aux les canaries. Ainsi le 30 Aout de chaque anne est ft le flag Day Amazigh. Le Mouvement Amazigh demande que ce jour l, soit fri dans toute Tamazgha (Afrique du Nord).
Le Serment d'allgeance au Drapeau Amazigh
Plusieurs Peuples ont un serment dallgeance leurs Drapeaux. Les Amazighs nont pas encore ce serment. Alors, je propose au peuple Amazighe le serment dallgeance suivant: Je jure allgeance au drapeau de Tamazigha et au peuple qu'il reprsente, un peuple uni, avec la libert, la dignit et la justice pour tous. AKal, Awal, Afgan !
Protocole du Serment d'allgeance au Drapeau Amazigh
Ce protocole nexiste pas encore, alors je propose au peuple Amazighe ces rgles de conduite pour rciter ce serment. 10
- pour les personnes portant les uniformes, obligation de se tenir au garde--vous, tourns vers le drapeau et effectuer un salut rglementaire.
- Pour les civils, ils doivent tre tourns vers le drapeau, les trois doigts de la main droite, comme dans le salut amazigh, sur le coeur. Les personnes doivent rester silencieuses
La Devise du Peuple Amazigh
Akal, Awal, Afgan (La Terre, La Langue, lHomme)
Mohand Arab Bessaoud, Concepteur du Drapeau Fdral Amazigh Actuel 11
Mohand Arab Bessaoud est n le 24 dcembre 1924 Taguemount El Djedid, village de la commune Kabyle d'Ouadhia, en Algrie. Ds son jeune ge, il montre des signes de rvolte contre la domination coloniale.
Mohand Arab Bessaoud exerce le mtier d'instituteur dans sa rgion natale avant de rejoindre le PPA. Aprs le dclenchement de la rvolution, il rejoint le FLN et l'ALN. En 1955 il est nomm responsable de liaisons de la wilaya III, par Krim Belkacem. Il sera transfr la wilaya IV o il est nomm lieutenant par le colonel Si Nasser. En aot 1957, le colonel Bouguerra (Si Mhamed) le nomme capitaine. Il quitte alors la wilaya IV la tte de 200 soldats pour chercher des armes au Maroc. En 1958, il est arrt au Maroc et emprisonn.
A lindpendance de l'Algrie, il se fait rapatri au pays comme rfugi politique en juin 1962. Le 22 dcembre de la mme anne, il est nomm par dcret du 31/12/1962 sous-prfet de Maghnia, un poste quil noccupera jamais.
Refusant daccepter le renversement du GPRA par l'arme des frontires et le rgime de Ben Bella, ainsi que sa politique darabisation, Mohand Arab Bessaoud se dclare opposant et se dmarque du FLN. Un mandat darrt est lanc contre lui, en aot 1963, suite la publication de son livre Heureux les martyrs qui nont rien vu o il dnonce, entre autres, les pratiques humiliantes dont il fut victime au cours d'une de ses missions, lassassinat dAbane Ramdan, la mort suspecte dAmirouche et Si Elhouas. 12
Il se rfugie dans son village jusquau soulvement du FFS en 1963. Bessaoud rejoint immdiatement le soulvement arm, appel maquis du FFS, o il joue un rle important jusqu sa dcapitation (le soulvement) cause du forfait des autres chefs de linsurrection. Étant recherch, il passe clandestinement au Maroc puis il rejoint la France par bateau cach dans une armoire.
En France, il publie, une anne aprs son arrive, F.F.S espoir et trahison o il dnonce le ralliement de Mohand Oulhadj et la trahison de Hocine Ait Ahmed.
Fervent dfenseur de lidentit amazighe, en 1966, au cours dune runion au domicile de Taos Amrouche, il cre lAcadmie Berbre. Grce cette acadmie, dont Bessaoud sera la force motrice, les nergies militantes en faveur de la cause identitaire se sont mobilises et son travail contribuera lclosion dune conscience et lveil des consciences pour la reconnaissance de lidentit et la culture amazighes.
Par son journal Agraw Imazighen , Bessaoud et son quipe universitaire font dcouvrir de nombreux lycens algriens, dans les annes 70, l'alphabet tifinagh comme signe de l'identit Amazighe.
Le travail de Bessaoud en France a eu un cho favorable en Kabylie et dans tout lAfrique du Nord, et cest grce cette prise de conscience que nous verront plusieurs vnements en Algrie et au Maroc qui confirme lveil du peuple amazigh, comme les incidents 13
de la fte des Cerises en 1974 Larba Nath Iraten, en 1977 au stade du 5-juillet la Capitale Alger, mais surtout le Printemps amazigh d'avril 1980 en Kabylie.
Dans le mme registre de ses activits, Bessaoud mit au grand jour, les jours de la semaine en tamazight, la numrotation amazighe, la ractualisation des prnoms amazighs, la confection du drapeau amazigh (trois bandes horizontales bleu, vert, jaune frappes au milieu par une lettre de tifinagh), le calendrier Amazigh, lamnagement de lalphabet tifinagh.
Mohand Arab Bessaoud na cess de parler de Jacques Bnet, un franais engag dans le combat pour lidentit amazighe. Il crit son propos dans son livre Lhistoire de lAcadmie berbre : "Si les Berbres, mes frres, devaient un jour se souvenir de moi au point de vouloir honorer mon nom, je leur demanderais instamment de lui associer celui de Jacques Benet, car sans laide de ce grand ami des Berbres, mon action en 14
faveur de notre identit naurait peut-tre pas connu le succs qui est le sien. Ce serait donc faire preuve de justice que de dire : Mohand Arab-Jacques Benet comme on dit Erckmann-Chatrian".
Beaucoup de pression sest exerce sur Bessaoud de la part du rgime algrien et marocain pour l'empcher de continuer dans sa lance. Il y a eu mme des tentatives dassassinat. Ces ennemis taient : lAmicale des algriens en France (organisation du F.L.N), les communistes, le rgime Marocain.
Le 22 mars 1978 Bessaoud est arrt en France pour une accusation fortuite, mais rellement pour ses activits en faveur de lidentit amazighe. LAcadmie Berbre sera ferme et tout le matriel et les documents seront saisis.
Aprs six mois de prison il sera libr provisoirement. Sachant quil est en danger de mort et avec laide de Jacques Benet, il senfuit en Espagne. Le 15 aot 1980 Bessaoud obtient lasile politique en Angleterre et sy installe avec le statut de rfugi politique. Une fois en Angleterre, il pouse Dorothy Bannon une anglaise quil a connu en France et auront un fils appel Yuba .
En exil, Bessaoud reste en contact avec le dveloppement du combat Amazigh au Maroc et en Algrie. Aprs maintes tentatives pour se faire dlivrer 15
un passeport, refus dans un premier temps, mais grce au soutien des journalistes algriens, des tudiants dAlger et un comit de soutien en sa faveur, il fera son retour retentissant au pays en 1997 et obtient le statut dancien combattant.
Aprs des sjours rpts lhpital, le pre de lacadmie berbre steint lhpital Saint Marys de Newport en Angleterre, le premier janvier 2002. Son corps repose dsormais au village d'Akaoudj.
À ct des oeuvres crites cites dans la bibliographie, il est lauteur de plusieurs chants patriotiques tel que : Je venais de sortir de lhpital (en franais), Nesla i Imazighen, Ay asegwas, agujil, massinissa. Il est aussi lauteur de quelques chansons interprtes par Takfarinas et Malika Domrane : Teni-iyi γileγ d ssa, Nebwid tafat s-wudem et Makken d-fγeγ seg-wexxam.
Acadmie Berbre
LAcadmie berbre est une association culturelle cre le 14 Juin 1966 Paris, lors d'une runion au domicile de Taos Amrouche (soeur de l'crivain et militant Amazigh Jean Amrouche). Cette association franaise rgie par la Loi 1901 fut fonde par quelques jeunes intellectuels Amazighs Kabyles dont Rahmani Abdelkader, Mohand Said Hanouz, Naroun Amar, Khelifati Med Amokrane, Taous Amrouche, Mohand Arab Bessaoud qui sera parrain par Jacques Bnet. 16
À partir des annes 1968/70, le bureau de cette acadmie comprenait :
- un prsident : Mohand Said Hanouz, professeur de pharmacologie et crivain ;
- un vice-prsident : Youssef Achour, ancien sous-prfet et snateur ;
- un secrtaire gnral : Hamici Hamid, animateur de la chane de radio kabyle ;
- une trsorire : Mme Mina Charlette.
- Mohand Arab Bessaoud assurait les fonctions de secrtaire de lassociation.
Le travail de l'Acadmie berbre a contribu lclosion et lveil des consciences pour la reconnaissance de lidentit et de la culture amazighes, notamment en Algrie et au Maroc.
L'association sera finalement dissoute en 1978, la suite de pressions du gouvernement algrien et Marocain sur la France. 17
Les Drapeaux Amazighs dans lHistoire
Drapeau de la Dynastie Amazighe Almoravides
Les Almoravides (en amazigh Imrabden ; les gens du ribāt ) sont une dynastie amazighe (plus prcisment sanhajienne), originaire de l'Adrar en Mauritanie actuelle et qui nomadisaient entre l'actuel Sngal et le sud de l'actuel Maroc. Du XIe sicle au XIIe sicle, ils constituent un empire englobant le Royaume du Maroc actuel, l'ouest de l'actuelle Algrie ainsi qu'une partie de la pninsule Ibrique (actuels Espagne et Portugal).
Les Almoravides appartiennent aux tribus des Lemtouna, une des branches de la grande famille amazighe des Zenagas. Le mouvement serait n parmi des nomades Zenagas sur l'le de Tidra, que certains historiens situent dans le sud de la Mauritanie actuelle alors que d'autres la situent au large du Sngal. 18
En 1040, les Lemtouma se coalisrent sous l'impulsion d'un prdicateur malkite, Abdullah Ibn Yassin et d'un chef local et fondrent le mouvement Almoravide. En peu de temps, ils s'emparent d'Aoudaghost, d'Awlil et de Sijilmassa. C'est partir de cette dernire qu'ils entament la conqute du nord. Les Almoravides sont ainsi prsents par certains historiens comme les vritables fondateurs du Maroc, en transformant la base politique tribale et urbaine en un pouvoir thocratique.
Youssef Ibn Tachfin, premier sultan et troisime mir de la dynastie, prend Marrakech pour capitale. Il conquit lEspagne en 1086 avec 15 000 hommes. Son empire est alors dlimit par locan Atlantique louest, par le royaume de Castille, le royaume de Navarre, le royaume d'Aragon, le comt de Barcelone et le comt d'Urgell au nord, par les Hammadides et les Zirides lest, et de facto au sud par le Sahara (royaumes du Bambouk, Bure, Lobi, empire du Mali et empire du Ghana).
Drapeau de la Dynastie Amazighe Almohade 19
Les Almohades, est une dynastie Amazighe (Imweḥḥden)) qui proclame lunit divine , sont un mouvement religieux fond au dbut du XIIe sicle Tinmel, dans le Haut Atlas, dont est issue la dynastie ponyme qui gouverne lAfrique du Nord et lAndalousie entre le milieu du XIIe sicle et le XIIIe sicle.
Muhammad ibn Tmart, chef spirituel du mouvement religieux originel, appuy par un groupe de tribus du Haut Atlas marocain (en majorit des Masmoudas), organise le renversement des Almoravides. Par la suite, Abd al-Mumin prend la relve en liminant les Almoravides et les Hammadides et en unifiant lAfrique du nord, ainsi que lAndalousie.
Drapeau de La Dynastie Amazighe Mrinide 20
Les Mrinides (ou Marinides, Ban Marin, Bn Marin), en berbre (Imrinen) constituent une dynastie d'origine Amazighe znte qui rgne sur Maroc actuel et, pisodiquement, d'autres parties de l'Afrique du Nord entre le xiiie sicle et le xve sicle.
Installs dans le bassin de la haute Moulouya pendant le Moyen Âge, ils sont au service des Almohades avant de se rendre maitres d'un fief au nord du Maroc et de prendre le contrle de Fs en 1248.
En 1269 ils renversent les Almohades en prenant Marrakech et forment, jusqu'en 1465, un empire, imposant temporairement leur pouvoir sur lAfrique du Nord et une petite partie de la cte andalouse. Le centre de leur empire se situe entre Taza et Fs, ses frontires, qui voluent avec le temps, sont locan Atlantique louest, la mer Mditerrane au nord, le domaine des Abdalwadides lest et le Sahara au sud.
Entre 1275 et 1340, les Mrinides soutiennent activement le royaume de Grenade contre les attaques chrtiennes, mais leur dfaite la bataille de Tarifa devant la coalition castillano-portugaise marque la fin de leurs interventions dans la pninsule ibrique.
En 1358, la mort dAbu Inan Faris, tu par l'un de ses vizirs marque le dbut de la dcadence de la dynastie qui ne parvient pas refouler les Portugais et les Espagnols, leur permettant, ainsi qu travers leurs 21
continuateurs wattassides, de sinstaller sur la cte. La rsistance sorganisera autour des confrries et des marabouts, dont est issue la dynastie saadienne.
Drapeau de la Dynastie Amazighe Hafside
Les Hafsides ( ihfssiyyen)sont une dynastie Amazighe masmoudienne qui gouverne puis rgne sur l'Ifriqiya, soit la Tunisie, le Constantinois et la Tripolitaine, entre 1207 et 1574.
Étroitement lis aux Almohades, au nom desquels ils gouvernent l'Ifriqiya partir de 1207, les Hafsides deviennent indpendants sous Ab Zakariy Yahy en 1236 et se maintiendront au pouvoir jusqu' l'annexion de la Tunisie par l'Empire ottoman en 1574. 22
Drapeau de la Dynastie Amazighe Zianide
Les Zianides, aussi appels Zyanides, Abdalwadides, Abdalwadites ou encore Banu Zayan , sont une dynastie Amazighe znte fonde par Yaghmoracen Ibn Zian. Ils rgnent de 1235 1556 depuis Tlemcen, sur un royaume dans le Maghreb central (Algrie) qui couvre, son extension maximale, l'aire allant de la Moulouya et Sijilmassa, l'ouest, jusquau sud de la Grande Kabylie et la Soummam, l'est.
Nomms gouverneurs de Tlemcen par les Almohades, les Zianides s'arrogent un pouvoir autonome, contribuant ainsi la chute de ceux-ci, en rejetant leur attaque ainsi que celle de leurs allis mrinides en 1248. En raison de leur position centrale en Afrique du Nord, pris comme 23
dans un tau, entre les royaumes mrinides et hafsides. Ils tombent ainsi sous la domination de leurs rivaux mrinides plusieurs reprises, qui occupent Tlemcen de 1337 1348, de 1352 1359 et sans pouvoir sy tablir durablement, la roccupent priodiquement notamment en 1352, 1360 et 13707. Ils tombent galement sous la suzerainet hafside la fin du XVe sicle.
Ils russissent malgr cela fonder un État prospre. Les Zianides sont finalement vaincus par les Ottomans en 1554.
Drapeau Amazigh des les Canaries
Les Guanches, peuple autochtone Amazighe des les Canaries na jamais cess de revendiquer son amazighitude et son indpendance vis--vis du pouvoir colonial espagnole. Le 22 octobre 1964 le Mouvement 24
pour l'autodtermination et l'indpendance des les Canaries (MPAIAC) a cr un drapeau canarien avec le bleu ciel, le blanc et jaune, et sept toiles vertes. Les sept toiles reprsentent les sept les qui forment l'archipel. Ce drapeau symbolise d'abord " la lutte pour l'indpendance " La conception du nouveau drapeau est attribu Antonio Cubillo , leader MPAIAC . Ce drapeau a t adopt par le mouvement d'indpendance des Canaries partir de la deuxime moiti de la dcennie de 1960 , et est actuellement adopt par la quasi-totalit des organisations indpendantistes.
Les sept toiles vertes disposes dans une position circulaire, symbolisant l'galit entre les les. La couleur verte symbolise le continent Africain. Les toiles vertes se composent de cinq points, ce qui a t interprt comme un symbole du socialisme et desprit solidaire des Amazighs. 25
Antonio Cubillo , crateur du Drapeau Amazigh des les Canaries
Antonio Cubillo, n le 3 juin 1930 San Cristóbal de La Laguna et mort le 10 dcembre 2012 Santa Cruz de Tenerife, est le fondateur du Movimiento por la Autodeterminación e Independencia del Archipilago Canario, (Mouvement pour l'Indpendance et la Rsistance aux Iles Canaries) en 1963, aprs s'tre exil des Iles Canaries suite a son activisme, en tant qu'avocat, contre le systme Franquiste de l'poque. 26
Ce mouvement politique (MPAIAC) avec base Alger commence une campagne militante contre la domination espagnole dans les annes 1970 avec le soutien de l'Algrie, puis plus tard de l'OUA (Organisation de l'Union Africaine). L'incroyable succs politique d' Antonio Cubillo lui permis d'avoir a prsenter le cas des Iles Canaries devant l'ONU en 1978. A la veille du voyage a New York pour l'ONU, le 5 avril 1978, Cubillo est victime d'une tentative d'assassinat li aux forces de scurit du ministre espagnol de l'Intrieur. Poignard, il restera en partie paralys1. Aprs la dissolution du groupe en 1982 (suite la cration de la Communaut autonome des les Canaries), il obtient un pardon royal et retourne en Espagne. Il a galement fond en 1985, le "Congrs national des Canaries".
En 2003, la Cour suprme a ordonn au ministre espagnol de l'Intrieur de verser une indemnit de 150 000 euros pour Antonio Cubillo en raison des dommages qu'il a subi lors de l'attentat de 1978 en Algrie, et depuis 2007, Antonio Cubillo travaillait sur la publication d'un projet de constitution de la Rpublique Fdrale des Canaries dans le journal Tenerife Canaria. Entre autres choses, il a appel lofficialisation de la langue Tamazight comme le castillan, rappelons que Cubillo tait un ami intime de Mouloud Mammeri. 27
Funrailles de Cubillo
Cubillo Avec lancien Prsident Algrien Boumediene 28
Cubillo fait la Une Gaceta lors de la tentative de son assassinat 29
Drapeau Amazigh de la Rpublique du Rif
La Rpublique du Rif, officiellement Rpublique confdrale des tribus du Rif, dsigne le rgime rpublicain qui s'est tabli sur le Rif entre 1921 et 1927. La monnaie de la Rpublique tait le Riffan .
Les Rifains rsistent violemment aux intrusions espagnoles et franaises au Maroc. Cependant, ils ne sont pas en mesure de consolider leur pouvoir et ils retournent continuellement des guerres tribales. La Grande Rvolte de 1912 contre l'administration franaise est un chec total cause de la dislocation des alliances tribales aprs quelques mois. 30
Un seul homme, Muhand Abdelkrim Al Khattabi, qui fut prcdemment juge, devient chef des Rifains. Aprs avoir cr un commandement et une structure de pouvoir, Adb el-Krim bat les Espagnols de nombreuses fois et les repousse dans leurs avant-postes ctiers. Il attend ensuite de crer un tat stable pour les Rifains afin de leur donner un rpit aprs de longues annes de guerre. Abd el-Krim envoie des reprsentants diplomatiques Londres et Paris pour essayer dtablir des liens diplomatiques avec l'Europe. Cela ne fonctionne pas trs bien cause de l'anxit des Franais face la monte en puissance de la jeune rpublique d'Abd el-Krim, qui peut alors envahir les possessions franaises au Maroc, si elle a le temps de rassembler des hommes et des armes. De plus, le discours d'Abd el-Krim, qui prne la libert pour tous les peuples n'est pas bien accueilli par les puissances coloniales europennes.
Fin 1925, la France et l'Espagne crent une force commune d'un peu moins de 200.000 soldats appuys par des chars et des avions. Ils bombardent massivement les territoires de la nouvelle rpublique, parfois avec des armes chimiques de modle allemand utiliss par l'arme espagnole. La Rpublique du Rif s'effondre en mai 1926. 31
Abdlkrim Khattabi, Crateur du Drapeau Amazigh Rifain
Mohamed ben Abdelkrim El Khattabi (rifain: Muand N Σabdel Krim Lxeṭṭabi, aussi nomm Moulay Muand), n vers 1882 Ajdir, au Maroc, et mort le 6 fvrier 1963 au Caire, en Égypte, est un rsistant Amazigh du Rif. Il est devenu le chef d'un mouvement de rsistance contre la France et l'Espagne au Maroc, lors de la guerre du Rif, puis l'icne des mouvements indpendantistes luttant contre le colonialisme.
Fils d'un cadi (juge en arabe), du clan At Youssef ou Ali de la tribu de At Ouriaghel (ou Waryaghal) Abd el-Krim a t instruit dans des zaouas traditionnelles et des 32
coles espagnoles, puis l'universit de Quaraouiyine Fs, avant de passer trois ans en Espagne o il tudia le Droit l'Universit de Salamanque. Entre 1908 et 1915 il fut journaliste au quotidien Le Tlgramme Du Rif, (crit Melilla), o il prconisait la coopration avec les Europens afin de librer le peuple Amazighe de l'ignorance et du sous-dveloppement.
Il entra dans l'administration espagnole, et fut nomm cadi chef de Melilla en 1915. À cette poque-l, il commena s'opposer la domination espagnole, et fut emprisonn du 7 septembre 1915 au dbut d'aot 1916 pour avoir dit que l'Espagne ne devrait pas s'tendre au- 33
del des territoires dj occups. Peu aprs avoir t libr, il se dmit de ses fonctions de cadi en dcembre 1918, revint Ajdir en 1919 et, avec son frre, il commena unir les tribus du Rif dans une Rpublique du Rif indpendante. Pour cette cause, il essaya d'apaiser les inimitis entre les tribus existantes.
En 1921, dans leurs efforts pour dtruire la puissance de Raisuni, un brigand local, les troupes espagnoles approchent des secteurs inoccups du Rif. Abdelkrim envoie leur gnral, Manuel Fernández Silvestre, un avertissement : s'ils franchissent le fleuve Amekrane, il le considrerait comme un acte de guerre. Fernández Silvestre aurait ri en prenant connaissance du message. 34
Le gnral installe dans la rgion de Temsamane un poste militaire juste aprs l'Assif Amekrane, plus prcisment au Mont Abarrán (Dhar Obaran). Le jour mme, au milieu de l'aprs-midi, mille Rifains lencerclent : 179 militaires espagnols sont tus, forant le reste la retraite.
Les jours qui suivent, aprs plusieurs escarmouches sanglantes pour les troupes de Fernández Silvestre, Fernández Silvestre dcide de dfier Abdelkrim. Avec 3 000 hommes et grce la ruse, Abdelkrim parvient en deux jours vaincre les troupes espagnoles. Pour l'Espagne, la bataille d'Anoual est un vritable dsastre : Elle y perd prs de 16 000 soldats, 150 canons, 25 000 fusils. De plus, 24 000 soldats espagnols sont blesss et 700 soldats sont faits prisonniers. Depuis la bataille d'Adoua (Éthiopie) en 1896, il s'agit de la premire dfaite d'une puissance coloniale europenne, disposant d'une arme moderne et bien quipe, devant des rsistants sans ressources, sans organisation, sans logistique ni intendance. La victoire d'Anoual a un retentissement dans le monde entier, d'un point de vue psychologique et politique, car elle montre qu'avec des effectifs rduits, un armement lger, et une importante mobilit, il tait possible de vaincre des armes classiques.
Fort de son succs, Abdelkrim proclame en 1922 la Rpublique confdre des Tribus du Rif. Cette rpublique a un impact crucial sur l'opinion internationale, car c'est la premire rpublique issue 35
d'une guerre de dcolonisation au XXe sicle. Il cre un parlement constitu des chefs de tribus qui vote un gouvernement. Imprgn des idaux de progrs et de rpublicanisme, Abdelkrim promulgue des rformes modernes.
En 1924, l'Espagne retire ses troupes dans ses possessions le long de la cte marocaine. La France, qui a des prtentions sur le Rif mridional, se rend compte que laisser une autre puissance coloniale se faire vaincre en Afrique du Nord par des indignes crerait un dangereux prcdent pour ses propres territoires, et entre dans le conflit. Tentant de joindre toutes les forces 36
vives marocaines pour constituer le noyau d'un mouvement de libration marocain pralable un vaste mouvement de dcolonisation, Abdelkrim demande au sultan Moulay Youssef de rallier sa cause. Mais celui-ci, sous l'influence de la rsidence gnrale franaise Rabat, refuse de lutter contre les puissances coloniales. Ds lors, jugeant le sultan illgitime, Abdelkrim se proclame commandeur des croyants et selon le Gnral Lyautey : Abdelkrim est considr ouvertement comme le seul et unique sultan du Maroc depuis Abdelaziz, vu que Moulay Hafid a vendu le pays la France par le trait du Protectorat et que Moulay Youssef est seulement un fantoche entre mes mains .
L'entre de la France en guerre ne se fait pas attendre, mais la pression de l'opinion publique aussi bien europenne qu'internationale rend la tche plus ardue et conduit au renvoi du rsident gnral, le marchal Lyautey.
À partir de 1925, Abdelkrim combat les forces franaises diriges par le marchal Ptain la tte de 200 000 hommes et une arme espagnole commande personnellement par le gnral Primo de Rivera, soit un total de 500 000 soldats, qui commencent les oprations contre la Rpublique du Rif. Le combat intense dure une anne et aboutit la victoire des armes franaise et espagnole contre les forces d'Abdelkrim. En 1925, par tlgrammes, Lyautey aurait demand au Prsident du Conseil Paul Painlev l'envoi d'obus yprite. Toutefois, 37
il n'existe aucune preuve documente que ce gaz ait t utilis par les troupes franaises.
Abdelkrim se rend aux Franais comme prisonnier de guerre, demandant ce que les civils soient pargns. Il n'en sera rien, les puissances coloniales ne pouvant tolrer qu'un tel soulvement reste impuni. Ainsi ds 1926 des avions munis de gaz moutarde bombarderont des villages entiers, faisant des Amazighs du Rif, les premiers civils gazs massivement dans l'Histoire, ct des Kurdes irakiens gazs par les Britanniques. On estime plus de 150 000 le nombre de morts civils durant les annes 1925-1926.
En 1926, Abdelkrim et une partie de sa famille est exil La Runion, o on l'installe d'abord jusqu'en 1929 au Chteau Morange, sur les hauteurs de Saint-Denis. Quelques annes passent. Il devient habitant de la commune rurale de Trois-Bassins, dans l'ouest de l'le, o il achte des terres et construit une belle proprit. Il y vit douze quinze ans. En mai 1947, ayant finalement eu l'autorisation de s'installer dans le sud de la France, il embarque, avec 52 personnes de son entourage et le cercueil de sa grand-mre, bord du Katoomba, un navire des Messageries maritimes en provenance d'Afrique du Sud et destination de Marseille. Arriv Suez o le bateau fait escale, il russit s'chapper et passe la fin de sa vie en Égypte, o il prsidera le Comit de libration pour le Maghreb . 38
Quand Azzam Pacha (Secrtaire gnral de la Ligue arabe) est all le voir, pour lui annoncer la cration imminente dIsral et la dtermination des pays arabes afin de librer la Palestine, lmir lui a rpondu : Surtout pas, nen faites rien. Cette guerre-l, nous ne pouvons pas la gagner, car il y a deux ventualits : ou nous sommes dfaits par le petit État juif, et nous serons la rise du monde ; ou nous gagnons, et nous aurons le monde entier contre nous. Alors que faire ? Laisser les Juifs coloniser les Palestiniens. Nous aurons affaire une situation coloniale classique, et les Palestiniens se libreront, comme se libreront un jour les Marocains, les Tunisiens et les Algriens .
Mohamed ben Abdelkrim El Khattabi meurt en 1963 au Caire. Le prsident gyptien Gamal Abdel Nasser lui accorda des funrailles nationales, sa dpouille reposant au Caire dans le carr rserv aux hros, car les autorits franaises puis les autorits marocaines refusent qu'il soit enterr sur son sol natal. 39
Drapeau Amazigh Touareg de lAzawad
Azawad est un mot d'origine touareg qui signifierait littralement le territoire de transhumance ou la terre de transhumance et qui vient du mot touareg Azawagh. L'appellation touargue correspond peu prs la notion franaise de pturage . Depuis 1990 et l'utilisation de ce mot pour dsigner les rgions nord du Mali, les habitants peuvent tre appels les Azawadis
Le 6 avril 2012, dans une dclaration poste sur son site web, le Mouvement national de libration de l'Azawad (MNLA) proclame l'indpendance de l'Azawad vis--vis du Mali. Dans cette Dclaration d'indpendance de l'Azawad, le nom État indpendant de l'Azawad ). Le 40
MNLA a dvoil la liste de 28 membres du Conseil de transition de l'État de l'Azawad (CTEA) qui servira de gouvernement provisoire avec pour prsident Bilal Ag Acherif pour diriger le nouvel État de l'Azawad. 41
Les drapeaux Amazighs rgionaux 42
Drapeau Amazigh, emblme de la rsistance 43 44 45 46
Rfrences
 L'origine des berbres Gabriel Camps in Islam socit et communaut. Anthropologies du Mahgreb, sous la direction d'Ernest Gellner, les Cahiers C.R.E.S.M, Éditions CNRS, Paris, 1981.
 Fatima Cherfa-Turpin, La condition juridique de la femme rurale en Kabylie, ditions Apopsix, Paris, 2010 (ISBN 978-2-35979-010-8).
 La Tunisie numido-berbre vue du ciel, Viviane Bettaeb, Éd Alif, les ditions de la Mditerrane - Tunis 2009
 Kerkouane, cit punique au pays berbre de Tamzerat - Hassine Fantar, d Alif, les ditions de la Mditerrane - Tunis 2007 - nouveau tirage enrichi
 Chaker, Salem, Études berbres et chamito-smitiques, Paris [u.a.], Peeters, 2000, (ISBN 90-429-0826-2)
 Leguil, Alphonse, Contes berbres grivois du Haut-Atlas, Paris [u.a.], Harmattan, 2000, (ISBN 2-7384-9904-X)
 Hlne Claudot-Hawad, Touaregs. Apprivoiser le dsert, Paris : Gallimard, 2002. (Collection Dcouvertes Gallimard ; Cultures et socit ; no 418).
 Casajus, Dominique, Gens de parole. Langage, posie et politique en pays touareg, Paris, La Dcouverte, 2000.
 Pandolfi, Paul, Les Touaregs de l'Ahaggar. Sahara algrien, Paris, Karthala, 1998.
 Galand-Pernet, Paulette : Recueil de pomes chleuhs, Paris, Klincksieck, 1972.
 Galand, Lionel, Langue et littrature berbres. Vingt-cinq ans d'tudes, Paris, Éditions du CNRS, 1979.
 À la croise des tudes libyco-berbres. Mlanges offerts Paulette Galand-Pernet et Lionel Galand, Paris, Geuthner, 1993.
47
Galand-Pernet, Paulette : Littratures berbres. Des voix, des lettres, Paris, Presses universitaires de France, 1998.
 Galand, Lionel, Études de linguistique berbre, Louvain/Paris, Peeters, 2002.
 Leguil, Alphonse, Contes berbres de l'Atlas de Marrakech, Paris, L'Harmattan, 1988, (ISBN 2-7384-0163-5)
 Fry, Raymond, Mdecin chez les Berbres, Versailles, d. de l'Atlanthrope, 1986, (ISBN 2-86442-013-9)
 Hachid, Malika, Les Premiers Berbres - entre Mditerrane, Tassili et Nil, Aix-en-Provence, Édisud, 2000, (ISBN 2-7449-0227-6)
 Allioui, Youcef, Timsal, nigmes berbres de Kabylie - commentaire linguistique et ethnographique, Paris, d. L'Harmattan, 1990, (ISBN 2-7384-0627-0)
 Chaker, Salem, Amaziɣ(le/un) Berbre - Linguistique berbre. Études de syntaxe et de diachronie, Paris, Peeters, 1995, (ISBN 2-87723-152-6)
 Direche-Slimani, Karima : Chrtiens de Kabylie, Saint-Denis, d. Bouchene, 2004, (ISBN 2-912946-77-8)
 Lucien Oulahbib, Le Monde arabe existe-t-il ?, Paris [u.a.], ditions de Paris, 2007, (ISBN 978-2-85162-214-3)
Maya Shatzmiller, Le mythe d'origine berbre (aspects historiques et sociaux) , dans Revue de l'Occident musulman et de la Mditerrane, 1983, vol. 35, p. 145-156 [lire en ligne (page consulte le 15/2/2010)]
48
Les Amazighs lont adopt, il est devenu un des objets les plus vnrs par les jeunes amazighs. Cest le Drapeau Amazigh tricolore frapp au milieu par AZA signe de rsistance. Mais la plupart des Amazighes ignorent lHistoire de ce Drapeau Amazigh. Comme, ils ignorent que les Amazighes avaient dautres drapeaux durant leur longue Histoire. Dans ce livre, je vais vous raconter 1000 ans de lHistoire des Drapeaux Amazighs.
Omar Louzi, n Tizi N imnayen,
Economiste, a dirig plusieurs Entreprises,
Co-fondateur de la revue Tifinagh,
Expert des droits des Peuples Autochtones,
Il a collabor llaboration de la Charte des Nations Unies sur les Droits des peuples Autochtones.
Prsident Fondateur du Festival International du Film sur les Droits Humains.
Co-fondateur du Congrs Mondial Amazigh.
Il est aussi, oliologue et producteur de lHuile dolive St Augustinus ddie au grand philosophe amazigh.
Il a publi plusieurs livres et tudes dont :
 St Agustín, Philosophe Humaniste Amazighe
 Le Complot Panarabiste en Afrique du Nord
 Dictionnaire Biographique de 200 Rois Amazighs