تسجيل الدخول تسجيل جديد

تسجيل الدخول

إدارة الموقع
منتديات الشروق أونلاين
إعلانات
منتديات الشروق أونلاين
تغريدات تويتر
  • ملف العضو
  • معلومات
Mimi Pour mimi
عضو فعال
  • تاريخ التسجيل : 15-09-2016
  • المشاركات : 175
  • معدل تقييم المستوى :

    3

  • Mimi Pour mimi is on a distinguished road
Mimi Pour mimi
عضو فعال
Révision pour le bac (projet 1 : Texte historique): s)
27-04-2017, 09:32 AM
Projet II/ :textes et documents d’histoire

Un récit historique raconte un évènement (un fait historique) important. Un fait ayant marqué par son importance l’histoire d’une région, d’un pays, d’une nation, de l’humanité.

• L’évènement relaté n’est pas inventé, il est réel.

• Le texte d’histoire est à visé informative. Le scripteur n’apparaît généralement pas dans le texte, il s’efface pour laisser apparaître l’évènement et ceux qui l’ont fait (les personnes). Son discours est de ce fait objectivé.
Ex : L’auteur se manifeste-il dans le texte ? Pourquoi ?
L’auteur dans ce type de discours est absent (il ne se manifeste pas), son souci majeur est de nous informer sur un évènement historique.

• L’emploi de la tournure impersonnel, le pronom indéfini, favoriser la forme passive permette de mettre en évidence le fait ou l’évènement au détriment de celui qui a fait ou rapporté le fait.

• L’emploi de la phrase nominale (la nominalisation des faits permet de mieux informer), ou de la phrase déclarative.

• L’emploi soit du présent historique pour permettre la réactualisation de l’évènement : l’auteur en employant le présent historique tente de rapprocher les faits du moment de l’énonciation).
• Il tente de nous faire revivre l’évènement).
• Soit le passé simple et l’imparfait ou le plus que parfait.

• Dans le récit historique au passé on peut dans certain cas, mettre un passage au présent.
• Informer d’un évènement ou d’un fait historique c’est répondre aux questions : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ?

• L’historien s’appuie sur des statistiques qu’il met en relation avec les évènements qu’il rapporte. Il ne se limite pas à raconter ces évènements mais s’intéresse aussi à ce qu’ils provoquent comme impact socio-économique c’est-à-dire les effets de ce fait sur la vie sociale et économique du pays, de la population....
• Il s’appuie de ce fait sur le témoignage : on introduire dans sa narration une description des personnes, des lieux... d’où l’emploi d’un lexique affectif : mélioratif. Ce procédé lui permet de montrer la forte personnalité des éléments du groupe et leur conviction en l’action engagée.
• Absence donc de l’objectivité.
• La narration du fait historique se fait à la première personne « je » lorsqu’il s’agit du témoignage d’une personne ayant vécu ou participé au fait vécu.
• Les indicateurs temporels jouent un rôle prépondérant dans la narration des faits, c’est-à-dire on évoque le moment où le fait historique s’est déroulé.
• L’historien fait valoir son point de vue à travers le commentaire ou l’analyse des faits relatés. Leurs causes et leurs conséquences sont mis en évidence pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants.
• Sa présence de se fait est indiscutable.
• En faisant valoir son point de vue le scripteur expose les faits et manifeste son esprit critique. Il apparaît donc implicitement ou explicitement dans son discours, d’où sa subjectivité.
  • ملف العضو
  • معلومات
Mimi Pour mimi
عضو فعال
  • تاريخ التسجيل : 15-09-2016
  • المشاركات : 175
  • معدل تقييم المستوى :

    3

  • Mimi Pour mimi is on a distinguished road
Mimi Pour mimi
عضو فعال
مواقع النشر (المفضلة)

الذين يشاهدون محتوى الموضوع الآن : 1 ( الأعضاء 0 والزوار 1)
 
أدوات الموضوع إبحث في الموضوع
إبحث في الموضوع:

البحث المتقدم


الساعة الآن 02:12 AM.
Powered by vBulletin
قوانين المنتدى